L'amour de soi, c'est comme une belle journée pour plusieurs et un état d'âme pour d'autres. Steve Lambert


Ce matin, je signe et je persiste .
J'ouvre les yeux sur la vie , sur l'amour mais avant tout sur l'amour de soi . 
La main sur mon épaule posée à l'orée des rêves est toujours là , douce et protectrice . Première caresse ,  premier geste de soi lorsque l'inconscient s'évapore .
Comment aimer si on ne ressent pas l'amour en soi et comment être aimable pour l'autre si on ne l'est même pas d'abord pour soi-même ? 
Ce matin, comme de nombreux matins , je vis ce moment merveilleux où , les yeux encore fermés , je suis d'abord émerveillée d'être vivante . Après tout , quand on s'endort le soir , rien ne nous garantit qu'on se réveillera le lendemain (et si c'était là une des raisons de nos insomnies ? )
Et puis, peu à peu , le corps se réveille , je m'étire comme le ferait mon chat qui lui dort encore patattes en rond à mes côtés .  Je prends conscience de l'importance de mes pieds, de mes jambes jusqu'à la tête . Je caresse mon coeur et le remercie de tout le boulot qu'il fait si bien pour absorber mes tristesses en tout genre , merci aussi à mon plexus solaire de si bien tenir le coup face à mes turbulences émotionnelles .
Je "sensationne" alors ma réalité corporelle de la tête aux pieds . Je me rappelle que je suis avant tout un corps . C'est d'ailleurs tout le sens du mot anglais "remember" : se "re-membrer", se rappeler , être appelé à soi . 
Et ainsi , tous les matins du monde , quand je pense avec amour à mon corps , je me rappelle que je suis "moi" , que je suis un corps, une âme . Je me rappelle que, sans mon corps, je ne pourrais pas vivre cette merveilleuse aventure qu'est la vie sur Terre et surtout que je ne pourrais pas vivre l'amour "en-corps" , et encore moins avec l'autre .
Alors vive les matins amoureux où on s'émerveille encore et en-corps de l'intelligence du corps , de ce corps à corps avec soi .
Et un pas après l'autre , les volets s'ouvrent sur un nouveau jour à vivre pleinement où nous attendent des chemins , le notre avant tout , le mien qui croise les vôtres , et respirons-le ce nouveau jour , 
c'est celui de la Vie .

 

Commentaires

  1. les volets s'ouvrent sur un nouveau jour à vivre
    et en plus il faisait nuit...5h 30
    c'est tout bon...
    du temps pour penser...
    de trop...
    je sais !!!

    bonne journée

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir Véronique,ètre amie de soi-mème,ètre alliée de soi-mème est une chose très important et l on dit que ceux qui s'aiment pas,l ont dure à aimer les autres,s accepter avec ses plus et moins et mème si il arrive qu'en se ragardant dans la glace après une connerie on se trouve onc,rire,benh faut se pardonner,rire,un bon weekend à toi et gros bisouxxx.

    RépondreSupprimer
  3. Tellement beau et tellement important!!! Merci pour ce magnifique partage! Bisou, bon week-end tout en douceur!

    RépondreSupprimer
  4. Se lever à six heures du matin et découvrir ce nouveau bel écrit. Savoir prendre conscience de soi-même, tes mots nous le disent si bien. Pas de mots superflus de ma part, mais je t'offre cette belle chanson du XIV ème siècle, dont l'auteur est resté inconnu (source Google) . Avec le soleil pour compagnon, passe un bon week-end et profite de tous ces beaux instants qui n'appartiennent qu'à toi. Gros bisous affectueux de ta grande soeur de coeur.
    https://youtu.be/l21F9L0rEW0

    RépondreSupprimer
  5. C'est tellement beau Véronique ♥ merci pour ce magnifique partage. Ta photo est également sublime j'adore. Ces deux petites pâquerettes, ce magnifique ciel bleu et ces reflets...que du bonheur ♥*Je te souhaite un doux week end et te fais de gros bisous

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Véro,
    C'est sous le soleil qui nous réconforte que j'ai apprécié ces belles émotions de ta page.
    Cette photo est bien jolie et allie les saisons automne et printemps ... un peu comme la vie .
    Je te souhaite un bon dimanche, l'hiver nous sourit ce week end, profitons-en pour faire une balade dans cette nature qui commence à s'éveiller !!
    Je t'embrasse amicalement amie près de chez nous !
    Nicole

    RépondreSupprimer
  7. J'aime cette photo,Automne est Printemps. En ce moment chez nous c''est n'y l'un n'y l'autre c'est tout simplement le mauvais temps.Ton coucou ma fait plaisir fidéle amie.
    J'ai créé un nouveau blog rien que pour mon jardin .
    http://01-rue-des-trenes.over-blog-com le non du blog (Une Rose ma dis)
    J'ai galérais
    gros bisous.

    RépondreSupprimer
  8. et il pleut...après la neige...fermons les volets...
    peut-être fera-t-il meilleur demain ?
    ai quelques doutes....
    tenons bon ..."ils n'auront pas l'Alsace et la Lorraine"

    RépondreSupprimer
  9. Karma positif de bon matin ! Gros bisous ma Véro ! Coco

    RépondreSupprimer
  10. Bonsoir ma douce Véronique,
    MERCI pour ce magnifique texte et cette superbe photo qui apporte du Bonheur, c'est un vrai plaisir de te lire, tu es talentueuse !
    Bravo ma douce amie Véronique, ta présence me fait du bien et j'adore tes écrits :)
    Gros gros bisous et bonne soirée, à bientôt ma douce amie Véronique

    RépondreSupprimer
  11. Un texte merveilleux de vie, des images qui nous étreignent et un souffle littéraire qui, superbement, t'appartient, mon amie... Tu as un regard sur l'existence d'une profondeur inouïe et un si généreux sens du partage... J'adore ta photo (elle embaume de vie) et tes mots car je ressens très fort cet amour en moi et je le dis sans le moindre orgueil « je m'aime » ! En m'aimant ainsi, j'aime la vie, j'aime autrui... Les êtres qui passent leur temps à répandre du venin sur les autres et qui jugent ce qui les entoure négativement ne s'aiment pas... Leur cœur est en panne, en déshérence alors que tant de belles choses nous attendent chaque jour dans des moments précieux qui n'ont rien à voir avec les richesses matérielles. Ressentir ce que la vie nous offre dans ses joies les plus fines, c'est magique !
    Tu sais que je me fais rire en étant émerveillée à chaque fois que je vois mon ciel, pourtant c'est un ciel urbain avec des tours qui ressemblent pour moi à des Lego. Je me dis qu'un géant les a posées là en se promenant... Je ne vois pas de noirceur dans ces espaces alors que tant de gens crachent dessus... J'adore la forêt, c'est un univers magique et j'aime aussi la ville où j'évolue. Elle est comme elle est, imparfaite tout comme moi ! L'imperfection est pleine de charme et de beauté...
    Je m'y éveille dans des conditions très souvent bien difficiles, réveillée de force par l'épilepsie, pliée en deux, percutée, ensanglantée, la prise de conscience de moi est violente mais je persiste aussi dans l'amour de la vie... Je préfère bien sûr les réveils plus apaisés mais j'ai la chance de m'éveiller et d'avoir encore la force d'avancer alors je persévère et je garde confiance.
    Merci pour tes mots pleins de fougue et de sensibilité et que toujours, l'Amour soit !
    Je t'embrasse bien affectueusement et te souhaite un doux et reposant week-end, pensées pour Delphine, j'espère qu'elle va bien
    Tendrement, mon amie
    Cendrine
    PS: Merci pour tes mots très émouvants concernant ton Papa, les Oiseaux, le Petit Prince... J'ai ressenti chaque mot dans mon coeur et cela m'a fait penser à mes parents qui aimaient tant les livres... Notre bibliothèque était un lieu de vie, de joie, de don de soi... Les histoires vivaient si fort! Tes mots m'ont beaucoup touchée en m'enveloppant de leur ferveur, de cette puissance des souvenirs mêlée de tant de douceur...Je t'embrasse encore bien fort

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour
    Très beau texte!
    L'amour de soi cela s'apprend et se cultive!
    Il fait d'abord s'aimer soi-même avant de pouvoir aimer quelqu'un!
    Bisous

    RépondreSupprimer
  13. Coucou ma chère Véro. Le soir je m'endors en remerciant le Ciel pour cette journée terminée et le matin, je suis heureuse de me retrouver à nouveau pour une nouvelle journée. Je suis en osmose avec ton texte. Quand on s'apprécie déjà soi-même, on apprécie d'autant les autres. C'est un texte à garder avec soi, et à relire de temps à autres. Je suis toujours ravie de lire tes beaux commentaires chez moi. Merci chère Véro. Très bon week-end ensoleillé. Bisous tendresse. Anne M. Rose

    RépondreSupprimer
  14. tu écris comme ta musique lente grave envoûtante, accompagnée de hoquets de beauté, ds les images et l'évocation des mots,,,

    e^tre une étoile, led, lointaine, inétingible, quel compliment, jamais dit d'ailleurs, , , que te répondre sinon que tu manies les mots les couleurs, les formes avec une main de petite fille émerveillée d'amour de "beauté",,, tout simple

    une liaison avec toi brûlerait le vieux poète car tu disparais ds le virtuel, traverse la muraille, non par coquetterie quoique, mais de peur de mentir,,,

    tu as voulu ds un bien vieux naguère me donner l'impression de mal'lettrée, et tu t'es dévoilée fée des terrils renaissants, charnelle ô combien, et cependant virevolteuse de virtuel,,,,
    Guy

    RépondreSupprimer
  15. Bonsoir chère Véronique, Ce soir, j'ai du mal à m'aimer, je me suis énervée, un peu, beaucoup, avec quelqu'un que j'aime énormément, c'est ma fille, celle de Normandie, en fait ce n'est pas vraiment envers elle que je me suis énervée mais je n'ai pas su garder mon calme, il faut dire qu'il y va de sa santé, qu'elle néglige, toujours à se soucier des autres, mais pas d'elle même, souvent elle torture son corps et moi bien sur, sa maman qui l'aime, je suis torturée...
    Excuses moi de te confier cela ce soir, mais ton très beau texte m'a fait penser à ma fille et je me suis posée la question, s'aime t-elle ?
    Bises affectueuses, chère Véronique, comme toi, je signe et je persiste qu'il est important de s'aimer...

    RépondreSupprimer
  16. une photo lumineuse et des mots positifs qui font du bien, merci Véro!
    bonne soirée, muxu

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour
    Je te souhaite u n bon mardi!
    Bisous

    RépondreSupprimer
  18. très bon mardi.....vraiment frisquet.... il arrive quand le printemps ???

    RépondreSupprimer
  19. Bonsoir chère Véronique, je viens de lire ton message, je suis émue aux larmes, merci...

    Ce matin, notre fille est venue, nous avons longuement parlé, nous lui avons assuré de notre soutien, son papa et moi, elle est très inquiète pour son petit garçon autiste, nous lui avons dit que nous nous occuperons de lui, d'elle aussi, bien sure nous sommes là pour eux...
    J'ai beaucoup pensé à ton texte aujourd'hui et plusieurs fois j'ai écouté la chanson de Vianney, Jumbo, je ne sais pas si tu la connais ? Elle dit il faut s'aimer soi, j'ai pensé à toi en l'écoutant...
    Je t'embrasse bien affectueusement, fanfan

    RépondreSupprimer
  20. Bonsoir chère Véronique, je comprends que tu as été contente d'avoir ta fille et son chéri pour quelques jours, c'est du bonheur...
    Je t'embrasse bien fort, passes une bonne soirée et un bon dimanche, fanfan

    RépondreSupprimer
  21. Bonjour
    Je te souhaite un bon dimanche
    Bisous

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés