Il est des jours où trop , c'est trop ...



Il est des jours où trop, c'est trop. Où nous sommes conscients de notre dépendance. Où nous nous rendons compte de la manipulation. Alors, il faut nous mettre en cure de désintox ,comme on dit aujourd’hui, en raccourcissant tout !.
Sommes-nous obligés de suivre de jour en jour la moindre « information »  sur tous les sujets qu’on nous impose ? Le moindre « tweet » d'une telle ou d'un tel ? Le moindre mot un peu exagéré de nos hommes et femmes politiques ? Le moindre non-événement d’une télé-réalité ? On nous impose une histoire, futile la plupart du temps, présentée avec ses vrais ou faux rebondissements, son vrai ou faux suspense ; on nous conditionne et on nous a offert tous les moyens pour ne rien perdre du spectacle et voilà que nous ne connaissons plus la « vraie » vie, la réalité.
Le moindre mot agressif est répercuté dans le monde et auto-alimente les mêmes réseaux. On regarde la vie à travers les outils déformants qui la filment. Le temps s’est dès lors accéléré, puisque nous sommes en attente permanente, un écran à portée de main. Qui nous a fait croire que cela nous rapprocherait les uns des autres ?
Sommes-nous obligés de subir les sondages, les chiffres du jour, les décomptes des morts, des fortunes, des statistiques et ces inévitables classements (à commencer par l’audience des émissions, toujours quantitative comme si la quantité était synonyme de qualité ?)
Doit-on vraiment admirer la puissance et la concurrence ? Ce sont deux caractéristiques héritées du règne animal et que notre conscience d’homo sapiens devrait pouvoir surmonter par l’écoute, la compréhension, la fraternité, la tolérance.
 Or, les exemples donnés à voir sont le plus souvent situés dans ces deux créneaux. Tout est compétition jusqu’à l’extrême, et l’on peut relire à ce sujet le formidable roman d’Amélie Nothomb « Acide sulfurique ». Nous n'en sommes plus très éloignés.
En attendant, nous voyons nos semblables se battre pour une meilleure chambre d'hôte,un plus beau mariage et que sais-je encore...
Certains disent que nous sommes d'autant plus heureux que nous voyons les autres malheureux !

Tentez l’expérience d’une désintoxication ! Vous verrez combien la vie reprend des couleurs, de l’espérance et vous détache du catastrophisme ambiant car à nous dire tout le mal qui se passe à tout instant partout dans le monde, s’est-on imaginé que cela nous rendrait optimistes ? Heureux ?
Depuis des années, je m’oblige avec bonheur à me plonger dans la nature. Cela remet les idées en place, cela calme, cela apaise les tumultes. Ce qui me frappe quand je vais, le plus souvent possible, marcher dans le sous-bois le plus proche de chez moi , suivre le fil des saisons, les parfums de la terre, la couleur des plantes, les passages furtifs des animaux, le soleil qui filtre dans les branches, c’est que je suis souvent seule à avancer dans ce sentier ...

Commentaires

  1. Bonjour Véronique, ah la la oui... être un jour seulement un Robinson sans radio ni télé ni journaux, sans voisin... seule au milieu de nul part et sans gavage d'infos rarement bonnes !!! Ton chemin en photo semble indiquer la bonne voie à suivre, merciiiiiiiiiiiii !!! Bises de jill

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour ma douce Véro
    Magnifique sous-bois, j'adore et comme à ton habitude...Superbe texte.
    J'espère que tu vas bien ma puce
    Je te souhaite une excellente soirée avec mes plus gros bisous
    Méline

    RépondreSupprimer
  3. Oui tu as tout a fais raison . Moi pour ne plus voir la télévision je vais dans les bois pour faire de la photo ainsi plus de radio plus de politique Je suis a L'écoute des oiseaux et autres
    Bonne soirée a toi Véro bisesss .

    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir Véronique, j'aime comme toi me promener dans ce genre de sentier, lâcher prise
    et respirer les bonnes odeurs de la nature, savourer ces petits instants de bonheur...
    J'adore ce genre de photo qui guide notre imagination vers de beaux horizons...
    Merci Véronique pour ce joli texte et je partage entièrement tes convictions...
    GROSSES BISES et bonne fin de semaine, fanfan

    RépondreSupprimer
  5. Je suis bien d'accord avec toi, fermer son ordi, laisser éteinte la télé, il y a bien d'autres choses possibles à faire ... poser ses fesses quelque part, observer, méditer apprécier la vie. Bises véronique

    RépondreSupprimer
  6. “Entre trop et trop peu est la juste mesure. ”
    mais si.....
    très bonne soirée à toi...
    “Trop de désirs naissent de trop de force.”
    “Nous sommes peu à penser trop, trop à penser peu.”

    RépondreSupprimer
  7. beau dimanche au soleil 16° pour l'instant...........il était temps

    RépondreSupprimer
  8. Ptit coucou Vero...et pourtant pas compliquer a zapper tout cela..a eteindre son portable..c est meme imperatif...rentrer dans la spirale des actus des medias il faut un temps pour tout..on peut etre au courant car il le faut mais que ca n est pas la vie....et rien de mieux que la nature le silence pour tout regenerer nos neurones..dimanche d apm sous la pluie...bizzzz♡
    Carole

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Véro. Je suis par ordi et je remets mon com (copié/collé) J'ai lu et j'ai beaucoup apprécié ton texte, qui reflète bien la réalité. Il faut savoir se déconnecter de tout ce virtuel, de ces réseaux sociaux, qui sont parfois toxiques suivant les informations qu'ils véhiculent. Alors qu'on nous bassine que tout doit être connecté, ça fait du bien de s 'en échapper de temps à autres. Et comme tu dis, de savourer les belles et bonnes choses de la vie. Je te souhaite un bon début de semaine. Bisous parfumés. Anne (Rose)

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour ma douce Véro
    Un petit coucou dans ce merveilleux sous bois pour te souhaiter un bon mois de mai rempli de muguet; plein de santé, de joie et de bonheur.
    Gros bisous à vous trois
    Méline

    RépondreSupprimer
  11. C'est tellement vrai
    Merci pour le partage Véronique
    Je vous souhaite de bien profiter encore de ces tels délicieux moments
    Au plaisir de vous relire
    Jacqueline

    RépondreSupprimer
  12. un jour de mai ...grand soleil....un peu plus de chaleur serait superbe...mais tant pis la chaleur humaine est là..avec toi

    RépondreSupprimer
  13. Coucou mon Amie,
    Tu as écrit des mots qui résonnent en moi très intensément...
    Oui, trop c'est trop et tant de fois !!! Accélération du temps continuelle, contours de la réalité dissous dans un ersatz d'informations qui nous assènent des coups sur la tête, respiration vampirisée...
    C'est un monde de folie continuelle, le temps se dilate en permanence, broyant des êtres qui n'en peuvent plus d'être enchaînés à ce rythme infernal et l'espace imaginaire de bien des gens se restreint. Plus de force, plus d'envie, plus de libre arbitre, plus le temps de réfléchir, de ressentir, de laisser vagabonder ses pensées...
    Manière de pousser les gens à se relier à une matrice qui rompt les équilibres naturels, on se croirait dans certains films de science-fiction qui font froid dans le dos, on s'y croirait... et c'est la réalité !
    Nous devons préserver nos rythmes intérieurs, garder la lumière qui est en nous et la laisser irradier comme elle le désire non pas la contraindre sinon elle s'éteindra... Tes promenades dans la Nature sont profondément inspirées, à l'instar de ce qui danse sous ta plume. C'est vivant, sincère, poétique, enchanté...
    Je suis convaincue que nous devons réenchanter la trame de la vie, cette vie qui s'est restreinte comme peau de chagrin sous l'énergie de machines que je rejetterai pas à cent pour cent mais à qui je ne donnerai pas le monopole sur ce que je suis.
    Emprunter ces chemins qui serpentent dans la brume, observer les tisseuses de la Déesse, les papillons du réel et de la psyché, les couleurs qui se métamorphosent, saison après saison, s'accorder à ces cycles préférentiels...
    J'aime tant lire ce que tu écris, je m'y retrouve, j'y adhère, je partage pleinement... tu écris de si belles choses avec une sincérité qui est une force immense.
    Je te remercie pour tes mots si délicats, pour ce bouquet d'amitié qui rayonne entre nous et je te fais de gros bisous pour te souhaiter un beau week-end, avec ceux que tu aimes. Grosses bises pour Delphine également, j'espère qu'elle va bien
    Cendrine

    RépondreSupprimer
  14. Bonsoir Véronique, nous avons eu la chance de bénéficier d'une très belle journée aujourd'hui, alors nous avons fait une jolie balade dans notre parc, nous avons admiré les belles fleurs et j'ai pris des photos...
    Je t'embrasse bien affectueusement et je te souhaite un beau week-end qui je l'espère sera pour toi ensoleillé et si le soleil n'est pas dehors qu'il soit dans ton coeur... fanfan

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour ma Véro
    Un petit coucouc pour te souhaiter une bonne soirée et une douce nuit
    Bon Week-end
    Gros bisous à vous trois
    Méline

    RépondreSupprimer
  16. Bonsoir Véronique, ho combien je suis en harmonie avec tes mots il y a bien longtemps que je passe le plus de temps possible dans la nature avec Inès et mon appareil photos et parfois mon ami J-P.Ce sont des moments de pure liberté la nature à beaucoup à donner à chacun de savoir en profiter pour sortir du système.
    J'ai mis du temps pour venir te lire ne sachant pas si je trouverais les mots juste...
    Un bout de poème que j'aime beaucoup pour toi..


    Vieux Jardins
    Jules Breton

    Qui n’aime ces jardins des humbles dont les haies
    Sont de neige au printemps, puis s’empourprent de baies
    Que visite le merle à l’arrière-saison ;
    Où dort, couvert de mousse, un vieux pan de maison
    Qu’une vigne gaîment couronne de sa frise,
    Sous la fenêtre étroite et que le temps irise ;
    Où des touffes de buis d’âge immémorial
    Répandent leur parfum austère et cordial ;
    Où la vieillesse rend les groseilliers avares ;
    Jardinets mesurant à peine quelques ares,
    Mais si pleins de verdeurs et de destructions
    Qu’on y suivrait le fil des générations;

    Bonne soirée ma douce amie et belle journée de dimanche.

    Je t'embrasse bien fort.
    Nanou

    RépondreSupprimer
  17. c'est le we....bien des choses ....gros nuages dans le ciel mais bon...il ne neigera pas ....

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour ma Véro
    Merci pour ton commentaire qui m'a enchantée
    Je vois que tu te balades bien et tu as raison;
    De mon coté le neuf est que nous signons notre compromis de vente vendredi pour l'achat de notre maison provençale, ce qui me permettra d'avoir un nouveau jardin, pas comme là-haut car ici, il fait trop chaud mais je trouverai des fleurs qui poussent ici.
    Bonne journée ma douce amie d'en haut avec mes plus gros bisous à vous trois
    Méline

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour
    Je ne fais jamais attention à ces choses-là...
    Je préfère écouté les paroles des gens proches et qui comptent pour moi et qui ont du bon sens...
    Ou écouter et voir ce que la nature a à nous offrir!
    Bisous

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés